René Cassin

 

Né le 5 octobre 1887 à Bayonne, René Cassin était un juriste, un diplomate et un homme politique français. Professeur agrégé de droit privé, René Cassin enseigne à Lille puis à Paris à partir de 1929. Il sera également amené à enseigner, à trois reprises, à l’Académie de la Haye. Le 23 juin 1940, il s’engage aux côtés du Général de Gaulle pour la France Libre à Londres.

A la libération, il devient Vice-Président du Conseil d’État de 1944 à 1960 puis membre du Conseil Constitutionnel de 1960 à 1971. René Cassin s’engage également en faveur de la défense et de la promotion des Droits de l’Homme. Il participe à la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies et est l’un des rédacteurs de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme aux côtés d’Eleanor Roosevelt. A partir de 1959, il exerce les fonctions de juge à la Cour européenne des droits de l’homme et en deviendra le Président de 1965 à 1968 succédant ainsi au premier Président de la Cour Arnold Duncan, Lord McNair. 

Le 10 octobre 1968, René Cassin reçoit le Prix Nobel de la Paix. L’année suivante, il crée l’Institut International des Droits de l’Homme, association qu’il souhaite voir contribuer à la promotion et à la protection des droits de l’homme par l’enseignement et la recherche.

Il décède le 20 février 1976 à Paris à l’âge de 89 ans. Ses cendres seront déposées au Panthéon.