Accueil Fondation René Cassin Traduire en anglais

Session d'été

 

 

 

 

 

 

 

Présentation

 

Chaque année, depuis 1970, sont organisées des sessions d'été d’une durée de trois semaines. Ces sessions se déroulent à Strasbourg en Juillet et sont composées de cours et conférences dispensés par des spécialistes internationalement reconnus. Cette session permet aux participants d’approfondir leurs connaissances générales en droit international et comparé des droits de l’homme, tout en se familiarisant avec les problématiques propres au sujet abordé par la session d'été.

 

Cette session d'été est également un rendez-vous pour tous les défenseurs des droits de l’homme venant de nombreux pays et zones géographiques différentes.

 

 

 

Public :

  • Étudiants de niveau avancé dans les sciences juridiques, politiques ou humaines
  • Enseignants et chercheurs
  • Membres d’ONG
  • Fonctionnaires nationaux et internationaux
  • Membres des forces de l’ordre
  • Membres d’Organisations Internationales
  • Avocats, Magistrats et Juristes
  • Autres professionnels confrontés aux droits de l’homme

 

 

Sessions à venir

 

 

 

 

 

 

 

 

La 49ème session d'été se déroulera du 2 au 20 juillet 2018 et portera  sur le thème « Les défenseurs des droits de l'homme"

Affiche

 

 

Afin de vous préparer au mieux à cette session, merci de consulter les documents suivants : bibliographique générale et bibliographie thématique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Admission et inscription

 

 

 

 

 

Pour s’inscrire, le candidat doit :

 

  • Maîtriser l’anglais et le français, les deux langues officielles de la session afin de pouvoir suivre l’intégralité des enseignements et des débats. Aucune traduction simultanée n’est organisée.
  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire sanctionnant quatre années d’études (maitrise, master 1 ou équivalent) ou justifier, à titre exceptionnel, par une attestation, d’une expérience approfondie dans la pratique des droits de l’homme, acquise dans une organisation gouvernementale, intergouvernementale ou non gouvernementale – ou expérience comparable

 

Frais d'inscription : 820 euros - Ce tarif ne comprend pas les frais de transport, de logement et de restauration. Le paiement peut être effectué sur place ou en ligne (voir le formulaire d'inscription).

 

 

Une aide financière partielle peut être demandée lors de l'inscription à la session annuelle d'enseignement. L'attribution des bourses partielles est décidée par un Comité de Sélection en donnant la priorité aux candidats venant de pays en développement.

 

 

 

 

Certificat de réussite

 

Au terme de la session, un test à choix multiple (QCM) est élaboré par les intervenants de la session d'été. Les participants qui réussissent ce test se verront délivrer un certificat de réussite. Les auditeurs qui auront échoué se verront délivrer une attestation de présence.

Les intervenants de la 48ème session annuelle +

 

Mohammed Amin AL MIDANI

Président  du  Centre  Arabe  pour  l’Éducation  au  Droit  International Humanitaire et aux Droits Humains, à Strasbourg, M. Mohammed Al- Midani est aussi rédacteur en chef de la revue Al-Jinan des Droits de l’Homme à l’Université Jinan de Tripoli. Il est diplômé du Centre d’étude et de recherche de droit international et de relations internationales de l’Académie de Droit International de La Haye. Il est Professeur des droits de l’homme au Liban ainsi que chargé d’enseignement à Strasbourg. Lors de la Session, il assurera une Conférence spéciale sur L’Organisation de la Coopération Islamique et la protection des droits de l’homme.

 

Rafâa BEN ACHOUR

M.  Rafâa  Ben  Achour  est  depuis  septembre  2014  juge  à  la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Agrégé des Facultés de droit, il est professeur émérite à la Faculté des Sciences juridiques, politiques  et  sociales  de  l’Université  de  Carthage,  à  Tunis.  Il  fut notamment Président de l’Université des sciences, des techniques et de médecine de Tunis (Tunis II), Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation chargé de l’innovation pédagogique en Tunisie, Ministre délégué auprès du Premier Ministre du gouvernement de transition en 2011, ainsi qu’Ambassadeur de Tunisie au Maroc. Il a été Membre élu de la Commission de l’Union africaine sur le droit international. Il est l’auteur d’une multitude d’ouvrages et d’articles en plusieurs langues. M. Ben Achour présentera un cours fondamental en français sur Le système africain de protection des droits de l’homme.

 

Hilary BROWN

Mme Hilary Brown a obtenu un doctorat en droit social à l’Université de Kent et a été formée en tant que consultant organisationnel à l’Institut Tavistock. A la fin des années 1980 et au début des années 1990 elle a été Professeur au Centre Tizard, à l’Université de Kent, Elle est ensuite devenue Professeur de protection sociale, d’abord à Open University, puis à Canterbury Christ Church University, dont elle est aujourd’hui Professeur émérite au sein de cette dernière université. Elle est aussi psychothérapeute et a une expérience professionnelle en tant que thérapeute au National Health Service sur les troubles de l’apprentissage et de la santé mentale. Elle a actuellement un cabinet privé et enseigne à des psychothérapeutes en formation au Royaume- Uni. Elle a aussi travaillé pour le Conseil de l’Europe, sur le processus d’élaboration des lois à propos de la protection des personnes ayant des   troubles.   Au   Royaume-Uni,   elle   a   largement   contribué   à développer la pratique et le système de protection des adultes vulnérables   exposés   aux   abus,   de   part   des   investigations,   des reportages,  et  lignes  directrices normatives.  Elle  a aussi  conduit  des recherches et des exercices de consultation pour  The Office of  the Public   Guardian   et  elle   a  publié  dans  de  nombreux   journaux académiques. Mme Hilary Brown présentera un cours thématique sur Les personnes handicapées et le droit à la santé.

 

Christian BYK    

M. Christian BYK a obtenu un doctorat cum laude  de l'Université de  Paris Panthéon-Assas (Paris II) et a été Professeur Associé à l'Université de Poitiers. Juge à la Cour d'appel de Paris, il a également été délégué français au Comité européen de bioéthique (1983-1991) et Conseiller auprès de la Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, chargé de  rédiger la Convention européenne de Biomédecine (1991-1993). Depuis 2002, il est membre de la Commission française pour l'UNESCO, où il préside  le  Comité  d'éthique  des  Sciences.  Il  a  participé  au  groupe intergouvernemental d'experts chargé d’élaborer la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme (2005). En 2008, il a été nommé Membre du Comité du Premier Ministre chargé de réviser la loi française sur la bioéthique. Depuis 2013, il représente la France au Comité intergouvernemental de bioéthique de l'UNESCO dont  il  est  le  vice-président.  Il  est  également  secrétaire  général  de l'Association internationale droit, éthique et science, ainsi que Membre de plusieurs autres organisations académiques. Dans les domaines du droit et de l'éthique, il est l'auteur de 10 livres et de plus de 200 articles ainsi que le Rédacteur en chef du Journal international de bioéthique et  d'éthique  des  sciences  et  de  la  Revue  Droit,  santé  et  société.  M. Christian Byk présentera un cours thématique sur Les droits du patient et le droit international des droits de l’homme.


Antônio Augusto CANÇADO-TRINDADE

Actuellement  Juge  à  la  Cour  internationale  de  Justice,  M.  Antônio Augusto Cançado Trindade a précédemment exercé les fonctions de Juge, Vice-Président et Président à la Cour interaméricaine des droits de l’homme. Il a aussi été le Directeur Exécutif de l’Institut Interaméricain des Droits de l’Homme, dont il est actuellement Membre du Comité de Direction. Il a obtenu son Doctorat et son Master en droit international à l’Université de Cambridge, et sa Licence à l’Université Fédérale du Minas Gerais (Brésil). Il est aujourd’hui Professeur Émérite en Droit international à l’Université de Brazilia. Il est aussi Membre du Curatorium de l’Académie de Droit international de La  Haye,  Membre  de  l’Institut  de  Droit  international,  et  Membre  de l’Institut  International  des  droits  de  l’homme  de  Strasbourg.  Il  est l’actuel Président de la Société Latine Américaine de Droit international. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en droit international public et en droit international des droits de l’homme, publiés en différentes langues  dans  de  nombreux  pays.  Lors  de  la  session,  il  donnera  un cours en anglais sur Le système Interaméricain de protection des droits de l’homme.

 

Rebecca J. COOK

Professeur Émérite à la faculté de Droit, à la Faculté de Médecine et au sein du Joint Centre for Bioethics, Mme Rebecca J. Cook est aussi co- directrice du International Reproductive and Sexual Health Law Program à l’Université de Toronto, ainsi que co-éditrice du International Journal of Gynecology and Obstetrics. Elle est Membre de l’Ordre du Canada et Membre de la Société Royale du Canada. Lauréate du prix d’excellence the Ludwik and Estelle Jus Memorial Human Rights Prize, elle est aussi détentrice du Certificate of Recognition for Outstanding Contribution to Women's Health by the International Federation of Gynecology    and    Obstetrics.    Lors    de    la    Session    annuelle d’enseignement,  Mme  Cook  donnera  un  cours  thématique  sur  La bioéthique et les droits de l’homme.
 

 

Jean-Marie CROUZATIER    

Professeur  Émérite  à  l'Université  Toulouse  1  Capitole  et   Professeur associé  à l’Université  Senghor  d’Alexandrie, M. Jean-Marie Crouzatier enseigne en France et à l’étranger. Il est également Auditeur à l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale depuis 1979, et Membre de l'association des "Fulbright Alumni" depuis 1984. Dans le cadre de la session annuelle, M. Crouzatier donnera un cours thématique sur L’élaboration d’un droit international de de la santé.

 

Felipe GÓMEZ ISA

Felipe Gómez Isa est Professeur titulaire de droit international public à l’Université de Deusto et chercheur à l’Institut des droits  de  l’homme Pedro Arrupe où il exerce en tant que Directeur du European Master in Human Rights and Democratisation. Il dirige également le programme de formation en droits de l’homme pour les dirigeants autochtones d’Amérique latine qui est réalisé en partenariat avec le Haut  Commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies depuis 2000. Il  est professeur invité au Washington College of Law at American University  (Washington,  D.C.),  à  la  Peoples’  Friendship  University  at Moscow (Russia), à la Fondation René Cassin de Strasbourg et à l’Universidad externado de Bogotá (Colombia). Il a passé plusieurs  années à travailler sur le processus de paix en Colombie du point de vue de la justice transitionnelle. Il a publié de nombreux ouvrages dans le domaine de la justice transitionnelle. M. Felipe Gomez Isa assurera un cours fondamental en espagnol sur Le système africain de protection des droits de l’homme.

 

Emmanuel KABENGELE MPINGA

Professeur à l’Institute of Global Health à l’Université de Genève, M. Emmaneul Kabengele Mpinga détient un doctorat en Politiques de Santé, un Master en Santé Publique,  un Master  en  Administration et Management des Institutions de la Santé, deux certificats spécialisés et un diplôme en droit de l’homme. Il a enseigné et a mené des recherches dans le domaine de la santé et des droits de l’homme depuis  2002  à  Genève.  Ses  sujets  de  recherche  et  d’enseignement sont en lien avec la santé publique, les droits de l’homme et les éventuelles  menaces  pesant  sur  ces  derniers.  Il  a  eu  de  nombreux mandats en tant qu’expert spécialisé dans les droits de l’homme et en santé publique pour le Département des affaires politiques, gouvernementales et intergouvernementales des Nations Unies et aussi au sein d’organisations non gouvernementales. Il est membre de plusieurs sociétés scientifiques et analyste de plusieurs journaux internationaux.    M.    Emmanuel    Kabengele    présentera    un    cours thématique sur L’appréhension de la fin de vie par les droits de l’homme.

 
Mikel MANCISIDOR

Vice-président    du   Comité    des   Nations   Unis    sur    les   droits économiques,  sociaux  et  culturels,  M.  Mikel  Mancisidor  est  aussi Président de l’Institut International pour les Droits de l’Homme à la Science, Professeur invité  à Deusto et Washington, il est également membre du Comité Steering  de  l’Institut  Basque  pour  la  Mémoire  et les Droits de l’Homme. Titulaire d’un doctorat en relations internationales,   il   est   aussi   spécialisé   dans   les   domaines   du management environnemental, des  études  européennes,  de l’assistance et du droit international humanitaire. Il  a travaillé  en  tant  que Directeur de l’UNESCO Etxea, conférencier en droit public international, et Directeur de coordination de la Fondation pour la recherche sur la paix et la transformation des conflits. Dans le cadre de la session, il assurera le cours introductif en espagnol sur Le droit international des droits de l’homme.

 

Mohamed Y. MATTAR    

Spécialiste  en  Droit  comparé  et  Droit  international,  M.  Mohamed  Y. Mattar est reconnu en tant qu’expert international sur les lois anti-trafic. Il est docteur en Sciences judiciaires et détient un Master of Laws (LL.M) de l’Université de Tulane (Etats-Unis), un Master en Droit comparé (M.C.L) de l’Université de Miami et a une Licence en droit de l’Université d’Alexandria dans laquelle il exerce toujours en tant que Professeur  de  Droit.  M.  Mohamed  Mattar  a  travaillé  pendant  15  ans dans plus de 75 pays (notamment au Moyen-Orient) afin d’encourager une plus grande conformité des Etats aux standards du droit international des droits de l’homme, et de conseiller les gouvernements sur la rédaction et l’application des lois sur les droits de l’homme. M. Mattar a co-enseigné le droit international des droits de l’homme à l’Université de  Johns Hopkins, au sein de la School of Advanced International Studies de l’Université, qu’il a fondé. Fondateur et éditeur en chef du Protection Project Journal of Human Rights and Civil Society. Durant la session, M. Mohamed Mattar assurera son cours spécial en anglais sur La Charte arabe des droits de l’homme.

 

Jim MURDOCH    

Jim Murdoch a rejoint l’Université de Glasgow, après s’être qualifié en  tant qu’avocat. Il a d’abord étudié le droit à Glasgow puis a obtenu une Maîtrise de Droit de l’Université de Berkeley (Californie), et a été à la    tête de l’Ecole de Droit de celle-ci de 1996 à 2000. Il a enseigné à l’Université de Mainz (Freiburg), Hambourg et à Nanterre Paris-Ouest. Il a aussi été enseignant stagiaire au sein de la Direction aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe en France. Il participe régulièrement    aux Séminaires du Conseil de l’Europe, donnant lieu à des visites dans des Etats d’Europe centrale et de l’Est. En 2012, M. Jim Murdoch a reçu la médaille Pro Mérite du Conseil de l’Europe étant la distinction la plus haute accordée par le Secrétaire Général à des particuliers (ou des organisations) pour leur engagement en faveur des  valeurs du Conseil  de l’Europe. En  2016, il  a obtenu le  prix d’excellence européen pour   son enseignement en sciences sociales et sciences humaines (the European Award for Excellence in Teaching in the Social Sciences and Humanities) par l’Université Centrale Européenne de  Budapest.  Monsieur Murdoch présentera un cours fondamental en anglais sur Le système européen de protection des droits de l’homme.

 

Diane ROMAN    

Mme Diane Roman est Professeur de Droit public. Depuis sa thèse de doctorat soutenue à la Sorbonne, ses recherches portent sur les droits fondamentaux qu’elle aborde sous l’angle, notamment, du droit social et du droit de la santé. Son travaille mêle le droit public, le droit privé, le droit international et porte sur des thèmes tels que l’insertion sociale,  la  solidarité,  les  transformations  du  chômage  et  les  minima sociaux,  les  politiques  culturelles  ou  militaires  dans  la  lutte  contre l’exclusion ou encore sur les droits des personnes âgées et des sans- domicile-fixe.  Elle  a  ainsi  dirigé  un  programme  de  recherche  sur  la question de la justiciabilité des droits sociaux. Mme Diane Roman co- dirige actuellement  le  programme  REGINE (Recherches et  Etudes  sur le Genre et les Inégalités dans les Normes en Europe), consacré à l’analyse féministe du droit et à l’étude du rôle du droit dans la construction  des  rapports  sociaux  entre  hommes  et  femmes.  Après avoir été Maitre de conférences à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), Mme Roman a rejoint l’Université François Rabelais à Tours. En 2011, elle a été nommée membre junior de l’Institut universitaire de France.  En  2015,  elle  a  été  nommée  membre  de  la  Commission nationale  consultative  des  droits  de  l’Homme,  où  elle  préside  le pôle « Société, éthique et éducation aux droits humains ». Dans le cadre de la session annuelle d’enseignement, Mme Roman présentera un cours thématique sur Les droits sexuels et génésiques en droit international des droits de l’homme.


Elizabeth SALMON GARATE

Professeur  en  Droit   international   public   à   l’Université  Catholique Pontificale du Pérou, Mme Elizabeth Salmon Garate est aussi Directrice de l’Institut pour la démocratie et les droits de l’homme au sein de la même Université. Elle est Docteur en Droit international à l’Université de Séville, et est l’auteur de presque une centaine de publications en droit international public, droit international des droits de l’homme, droit pénal international, droit international humanitaire et justice de transition. Elle a travaillé comme consultante pour de nombreuses institutions telles que la Commission Péruvienne de Vérité et Réconciliation, des Ministères péruviens de la Justice et de la Défense, pour  les  Nations  Unies,  et  pour  le  Comité  International  de  la  Croix Rouge.   Actuellement,   elle   est   Professeur   invitée   à   l’Universidad Externado  de  Colombie.  Mme  Elizabeth  Salmon  Garate  assurera  un cours fondamental en espagnol sur Le systéme Interamericain des Droits de l’Homme.

 

Alejandro SAIZ- ARNAIZ    

Professeur de droit constitutionnel européen à l’Université de Pompeu Fabra à Barcelone (Espagne), M. Saiz-Arnaiz est également membre du Conseil d’Administration de l’Agence de l’Union Européenne pour les Droit  fondamentaux  depuis  2015.  Il  a  été  juge  ad  hoc  à  la  Cour Européenne des droits de l’homme de 2008 à 2014. Dans le cadre de la session, M. Alejandro Saiz-Arnaiz donnera un cours en espagnol sur Le système européen de protection des droits de l’homme.


Debbie STOTHARD    

Mme Debbie Stothard est la Secrétaire Générale de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) et la coordinatrice/fondatrice du Réseau ASEAN Alternatif pour la Birmanie (Altsean-Burma). Mme Debbie Stothard présentera un cours spécial sur La protection des droits de l’homme en Asie.

 

David SZYMCZAK    

Professeur de droit public à Sciences Po Bordeaux, M. David Szymczak est également chargé d’enseignement à la Faculté de droit de l’Université de Bordeaux. Docteur en droit public depuis 2002, et agrégé de droit public depuis 2006, il enseigne le droit européen dont le droit institutionnel et matériel de l’Union européenne, ainsi que le droit de la Convention européenne des droits de l’Homme (CEDH). Ses recherches portent à titre principal sur le droit de la Convention et sur les rapports entre les systèmes (CEDH/droits nationaux, CEDH/droit de  l’Union européenne) et il est l’auteur d’une  thèse  portant  sur  les relations entre  la CEDH  et  le  juge  constitutionnel  national.  M. David Szymczak, présentera un cours fondamental en français sur Le système européen de protection des droits de l’homme.

 

Christian  TOMUSCHAT

Après avoir fait des études de droit aux universités de Heidelberg et de Montpellier, Christian Tomuschat a continué au sein du service d’Etat de Baden-Württemberg jusqu’en 1965. En 1964 il a obtenu son Doctorat  en  Droit,  et  dès  1965  il  a  travaillé  en  tant  qu’assistant chercheur à la Faculté de Droit de Heidelberg et au Max Planck Institute for Comparative Public Law and International Law in Heidelberg. En 1970 il a été Professeur invité aux Universités de Mainz et Tübingen. En 1972, il a été nommé Professeur de droit constitutionnel et droit international à la Faculté de Droit et d’Économie à l’Université de Bonn (dont il a été le doyen en 1978). En 1995, il a une chaire de droit constitutionnel et de droit international à l’Université de Humboldt et a dirigé l’Institut de droit international et droit européen. M. Christian Tomuschat a été élu en 1976 Membre du nouveau Comité des droits de l’homme du Pacte international relatifs aux droits civils et politiques. Il a servi au sein de ce Comité jusqu’en 1986. En 1985 il a été élu Membre de la Commission de droit international jusqu’en 1996. Parmi ses activités onusiennes, il a été Rapporteur spécial des Nations Unies sur la question des droits de l’homme au Guatemala (de 1990 à 1993) et  de  1997  à 1999,  il  a coordonné  –  dans ce  même  pays  –  le travail de la Commission de Vérité (Comisión para el esclarecimiento histórico). En 2010, il a présidé un groupe d’experts établi par le Secrétaire   général   des   Nations   Unies,   sur   le   droit   humanitaire international et le droit des droits de l’homme. Aussi, il a été juge des tribunaux administratifs de la Banque de développement interaméricaine de 1995 à 1997, et de la banque de développement africaine  de  1999  à  2008.  Dans  le  cadre  de  la  session  annuelle d’enseignement, M. Christian Tomuschat présentera un cours fondamental en anglais sur Le système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

Frans VILJOEN

M. Frans Viljoen est Professeur et Directeur du Centre pour les droits   de l’homme de la Faculté de Droit de l’Université de Prétoria, en Afrique du Sud. Il est aussi coordinateur académique du programme du Master sur les droits de l’homme et la démocratisation en Afrique,    en collaboration avec des facultés de droit partenaires sur le continent africain. Il a mené des campagnes de mobilisation et des procédures judiciaires auprès de la Commission Africaine des droits de l’homme et des  Peuples,  et  a  formé  des  avocats  sur  le  système  africain  de protection des droits de l’homme. Il est aussi éditeur en  chef  de  la Revue Africaine des Droits de l’Homme, et coéditeur des versions française et anglaise des Rapports sur les droits  de  l’homme  en  Afrique. Il a publié plusieurs articles sur le droit international des droits de l’homme. M. Frans Viljoen présentera un cours introductif en anglais sur Le droit international des droits de l’homme.

 

Eric TISTOUNET

Eric Tistounet est le chef du service du Conseil des droits de l’homme    au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Il a obtenu une licence de droit public ainsi qu’une Maitrise en droit public     et droit international public à l’Université de Strasbourg, puis un DEA de Droit international public et droit des organisations internationales à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1). Depuis qu’il a rejoint les Nations Unies en 1987, il a servi dans diverses capacités, en tant que secrétaire  de  différents  organes  des  traités,  chargé  des  relations extérieures, responsable de procédures spéciales, chef de cabinet du Haut-Commissaire   ou   secrétaire de la Commission   des   droits l’homme. M. Tistounet présentera un cours fondamental en français sur Le système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

Benjamin MASON MEIER

Benjamin Mason  Meier,  JD, LL.M, PhD, est un  Professeur  associé de politique de santé mondiale et titulaire de la chaire de politiques publiques à l’Université de Caroline du Nord à Chapell Hill. Les recherches interdisciplinaires du Dr. Meier — à la croisée de la santé mondiale, du droit international et des politiques publiques —  examinent la santé selon des approches basées sur les droits de  l’homme. Collaborant avec le département des politiques publiques de l’Université de Caroline du Nord et l’École Gillings de santé publique mondiale, le Dr. Meier a écrit et étudié de manière extensive le développement, l’évolution et l’application des droits de l’homme dans la santé mondiale. En tant que contributeur du développement de la politique de santé mondiale, le Dr. Meier exerce de plus comme chercheur à l’Institut O’Neill de Georgetown Law School  en  droit  national et international de la santé ainsi que comme consultant pour des organisations internationales, des gouvernements nationaux et des ONG. Le Dr. Meier a reçu son doctorat en sciences socio-médicales à Columbia  University ;  son  J.D.  et  son  LL.M  en  droit  international  et comparatif à Cornell Law School ; et son B.A. en biochimie à Cornell University. Dans le cadre de la session annuelle, le Dr. Mason Meier présentera un cours thématique sur Les droits de l’homme dans la Gouvernance de la santé mondiale.

 

Xavier AUREY

Docteur en droit international de l'Université Panthéon-Assas depuis  2015, M. Xavier Aurey a rédigé sa thèse sur le sujet suivant : La transformation du corps humain en ressource biomédicale – Etude de droit international et européen. En janvier 2017, il a exercé la fonction d’expert international pour la création d’une clinique juridique à  l’Université de Pristina à Mitrovica nord (OSCE Kosovo). Il est enseignant vacataire en  droit administratif, en droit  constitutionnel et en  2009,  il  a  créé  la  clinique  juridique  des  droits  fondamentaux,  à l’Université de Caen Normandie. Il est  également  le Président-  fondateur du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones depuis février  2016.  M.  Xavier  Aurey  assurera  un  cours  thématique  sur  La protection conventionnelle de la personne et du corps humain.

 

Helena NYGREN KRUG

Mme Helena Nygren Krug a obtenu un LL.M en droit international à l’Ecole de Droit d’Harvard et à la London Law School of Economics and Political Science. Depuis 2015, elle travaille en tant que conseillère au sein du Pôle Orientations politiques stratégiques de l’ONUSIDA. Elle fut conseillère de santé publique et aux droits de l’homme à l’Organisation Mondiale de la Santé de 1999 à 2013. Elle a également été agent en charge des droits de l’homme au Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme. Elle a été consultante dans les droits de l’homme et Professeur assistant à l’Ecole de Droit d’Emory (Atlanta, Etats-Unis). Elle a réalisé une mission civile sous l’égide des Nations Unies  à  Haïti  (Human  Rights  Monitor).  Dans  le  cadre  de  la  session annuelle d’enseignement, Mme Nugren Krug assurera un cours thématique sur La lutte contre les pandémies.

 

Rick LINES    

M. Lines est reconnu pour son travail inspirant dans le domaine de la politique antidrogue, des droits de l’homme, de la santé dans le milieu carcéral et de la peine de mort. Son travail est le reflet d’une approche interdisciplinaire qui repose sur son expérience en tant que praticien et académicien, ayant une formation en droit international et en sciences sociales. Il a commencé sa carrière en tant que conseiller-avocat de détenus dans des prisons dans les années 1990. Il a plus de vingt  ans d’expérience en lien avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales au Canada,   en   Irlande   et   au   Royaume-Uni. Directeur exécutif de l’ONG Harm Reduction International à Londres depuis 2010, il est aussi co-fondateur et Président de l’International Centre on Human Rights and Drug Policy, du Human Rights Centre à l’Université d’Essex. Il a exercé le poste de conseiller technique sur le virus du SIDA dans les prisons auprès de différentes agences des Nations-Unies. En 2006, il a été chef d’équipe et auteur principal des lignes directrices des Nations Unies sur la lutte contre le SIDA dans les prisons.  Il  est  membre  du  groupe  consultatif  des  Nations  Unies  sur l’utilisation de la drogue et le SIDA, du Groupe d’experts sur le développement international des lignes directrices sur les droits de l’homme  et  le  contrôle  des  armes.  Il  est  aussi  membre  du  Groupe d’experts ONUSIDA sur la lutte contre les lois pénales injustes et du Groupe droits de l’homme et Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose   et   la   Malaria.   M.   Rick   Lines   présentera   un   cours thématique sur La dépossession de la liberté et le droit à la santé.

 

Emmanuel DECAUX

Professeur émérite de Droit public à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), M. Emmanuel Decaux préside le Conseil d’orientation du Centre de Recherche  sur  les  Droits  de  l’Homme  et  Droit  Humanitaire.  Il  est membre du Comité sur les disparitions forcées des Nations Unies, dont il  fut  président  pendant  cinq  ans  de  2011  à 2016.Il  a  présidé  la  27e réunion des présidents de comités conventionnels, à San-José de Costa-Rica  en  2015.  Il a également  siégé  au  Comité́  consultatif  du Conseil des droits de l’homme (de 2008 à 2011) et membre de la Sous- commission pour la protection et la promotion des droits de l'homme (de 2002 à 2006). A ce titre, il a fait partie du groupe de travail sur les communications de  2004  à  2011.  Il  figure  sur  la  liste  d’experts du « mécanisme de Moscou » de la dimension humaine et a été rapporteur de l’OSCE pour le Turkménistan (en 2003) et pour le Belarus (en 2011 Il est membre de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) dont il préside le pôle « questions internationales et européennes », après avoir été vice-de 2009 à 2012. Dans le cadre de la session annuelle,  le  professeur  Decaux assurera un cours introductif en français sur le Droit  international des droits de l’homme.

 

Fábian SALVIOLI


Avocat, Magister en Relations internationales et docteur en droit (cum laude) pour l’Université nationale de La Plata en Argentine, M. Fábian Salvoli est également Professeur en droit international public (par voie de concours), Directeur de l’Institut des Droits de l’Homme (par voie de concours) et Directeur du Master en Droits de l’homme de la Faculté de droit et sciences sociales de l’Université nationale de La Plata. Il a régulièrement dispensé des cours dans diverses Universités d’Amérique latine et d’Europe en tant que Professeur invité, dans lesquelles il est également directeur de jurys de thèse. Il a à son actif plus de cent cinquante publications dans des pays divers d’Amérique, d’Europe et d’Asie. Il a été membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies de 2009 à 2016, Comité qu’il a même présidé pendant  les  années  2015  et  2016.  Il  a  fait  partie  et  a  présidé  divers tribunaux ad hoc pour les réparations pécuniaires dans le cadre de règlements  amiables  concernant  la  République  Argentine.  Il  a  reçu plusieurs prix au cours de sa carrière. Dans le cadre de la session annuelle d’enseignement, M. Fàbian Salvoli donnera un cours en espagnol sur Le Système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.
 

Laurence BURGORGUE -LARSEN

Professeur de Droit public à l’Ecole de Droit de Panthéon-Sorbonne (Paris I), Mme Burgorgue - Larsen est aussi Directrice du Master 2 Indifférencié Droit de l’Homme et Union Européenne. Elle a été Directeur Adjoint de l’IREDIES (Institut de recherche en droit de recherche en international et européen de la Sorbonne) dont elle est toujours Membre. Elle a été également Directrice du Centre de Recherche de l’Union Européenne (CRUE) au sein de cette même Université ainsi que Directrice de la Maîtrise intégrée franco-espagnole (Diplôme commun aux Universités Paris I-Panthéon Sorbonne et Complutense de Madrid). Mme Burgorgue - Larsen  délivre régulièrement conférences et cours en France et à l’étranger (en Afrique, Europe et Amérique) et est l’auteur de plusieurs ouvrages publiés sur le droit international des droits de l’homme et le droit européen (en anglais, français et espagnol). Ancienne Présidente du Tribunal constitutionnel d’Andorre, elle est actuellement juge au sein de cette institution. Dans le cadre de la session annuelle d’enseignement, Mme Laurence Burgorgue-Larsen présentera un cours fondamental en français sur le Système interaméricain de protection des droits de l’homme.

 

Abdelmadjid ZAALANI    


Professeur de l'enseignement supérieur à la Faculté de droit d'Alger et Avocat agréé près la Cour suprême et le Conseil d'Etat M. Abdelmadjid Zaalani a obtenu ses diplômes de Doctorat en Droit, DES en sciences criminelles et DEA en droit des affaires, des facultés d'Alger et de Paris X. M. Zaalani  a été  Professeur associé à l'Ecole Nationale d'Administration (ENA) d'Alger, Vice-Président du Comité Arabe des Droits de l'Homme – Ligue des Etats arabes, depuis 2009, Membre de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CCNPPDH), et Président de la sous-commission permanente des affaires juridiques, depuis 2001. En 2016 il a été élu Président du Conseil scientifique du centre de Recherche Juridique et Judiciaire (CRJJ) – Ministère de la justice. Lors de la session de la Fondation, il présentera un cours spécial en français sur la Charte arabe des droits de l'homme.


Solomon T. EBOBRAH

M. Salomon T. Ebobrah est Professeur de Droit à Niger Delta University depuis 2014, où il a enseigné en tant que Maître de Conférence en Droit de 2004 à 2014. Il fut chercheur au Jus Centre of Excellence for International Courts à l’Université de Copenhague de 2014 à 2016, ainsi que Chercheur au sein du Centre pour les Droits de l’homme à  l’Université de Prétoria (Afrique du Sud) de 2007 à 2010. Lors de la session annuelle de la Fondation, M. Salomon Ebobrah  assurera  un  cours fondamental en anglais sur Le système africain de protection des droits de l’homme.

 

Wan-Hea LEE

Représentante du Bureau du Haut-Commissariat des  Nations-Unies aux droits de l’homme au Cambodge depuis 2013, Mme Wan-Hea Lee a précédemment occupé le poste de conseillère aux droits de l’homme au Haut Commissariat aux droits de l’homme à Genève de 2010 à 2013. Elle a été Directeur adjoint de la Division des droits de l’homme et de la justice, en tant que Représentante du Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme au Burundi de 2008 à 2010. Représentante régionale de l’Asie au sein du Bureau du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme de 2004 à 2005, Mme Lee a également été Conseillère aux droits de l’homme au sein du Programme des Nations Unies pour le développement, en tant  que Représentante de la  Mongolie. Dans le cadre de la session annuelle de l’enseignement, Mme Wan-Hea LEE donnera un cours spécial en français sur La protection des droits de l’homme en Asie.

 

Parosha  CHANDRAN    

Avocate luttant contre l’esclavage moderne au Royaume-Uni, Mme Parosha Chandran exerce aux Barreaux de l’Angleterre et du Pays de Galles et elle a remporté des prix en tant que Barrister spécialiste des droits de l’homme. Elle a été membre du Groupe d’experts des Nations Unies sur les crimes et la drogue et membre du conseil consultatif de l’Institut britannique des droits de l’homme, et co-fondateur  du  Trafficking Law and Policy Forum. Elle s’est vue décernée le prix Trafficking in Persons Hero Award en 2015 et le prix de Woman of Achievement (Woman of the Year Award) en 2009 ; ainsi que le prix de Human Rights Lawyer of the Year Award - 2009 (Society of Asian Lawyers Annual Awards), le prix de Barrister of the Year Award – 2008 (the Law Society’s Excellence Awards), et le Diplôme International  en droit international des droits de l’homme et droit comparé – 1994 par l’Institut international des droits de l’homme – Fondation René Cassin. À Strasbourg. Mme Parosha Chandran assurera une Conférence spéciale sur La compréhension de la traite des êtres humains dans le monde actuel : droit, causes, conséquences et espoir.

 

Raphaël PITTI   

Médecin, anesthésiste réanimateur, ancien médecin militaire, spécialiste en médecine de guerre, M. Raphaël Pitti est actuellement chef du service de réanimation de la Polyclinique de Gentilly à Nancy. Depuis octobre 2012, il a réalisé quatre séjours en Syrie, notamment pour former les praticiens syriens à la médecine de guerre. Durant la session, M. Pitti assurera une Conférence publique.


Jens MODVIG    

Directeur de DIGNITY – Danish Institute Against Torture, M.  Jens  Modvig est aussi Président du Comité des Nations Unies contre la  Torture. M. Jens Modvig interviendra dans le cadre de la Conférence de clôture sur La prohibition de la torture et le droit à la santé.

 

 

Nos sessions passées +

 

 

48ème session annuelle d'enseignement "Santé et Droit International des Droits de l'Homme"

3 - 21 juillet 2017, Strasbourg

 

Programme

Brochure FR / EN

Bibliographie thématique

Affiche

Affiche conférence publique

Photos

 

 

La 48ème session annuelle d'enseignement portait sur le thème "Santé et Droit International des Droits de l'Homme" et a accueilli 159 participants. Cette session s'est déroulée du 3 au 21 juillet 2017 au sein du bâtiment Escarpe sur le campus de l'Université de Strasbourg. Cette session de formation avait pour objectif de permettre aux participants d'approfondir leurs connaissances en bénéficiant des cours et expertises de nombreux intervenants provenant du monde entier. Les cours étaient dispensés en 3 langues : Français, Anglais et Espagnol. Cette session était complétée par une conférence publique animée par le Docteur Raphaël PITTI qui a présenté aux auditeurs son travail et son engagement depuis le début de la guerre en Syrie.

 

 

47ème session annuelle d'enseignement " Conflits armés et Droit International des Droits   de l'Homme" -

4 - 22 juillet 2016, Strasbourg

 

Programme

Brochure FR / EN / ESP / AR

Bibliographie générale - Bibliographie thématique

Affiche

Affiche conférence publique

Photos

 

 

La 47ème session annuelle d'enseignement portait sur le thème "Conflits armés et Droit International des Droits de l'Homme". Cette session a accueilli 250 participants venant du monde entier et s'est déroulée sur trois semaines, du 4 au 22 juillet 2016 à la Faculté de Droit de Strasbourg. Cette session de formation permettait aux participants d'aborder un large éventail de thématiques liées à ce sujet général comme la question des disparitions forcées, la protection des réfugiés ou des personnes vulnérables lors de conflits armés, la responsabilité des différents acteurs intervenant lors du conflits mais également de maitriser les différents systèmes régionaux mais également universel de protection des droits de l'homme. En marge de cette session, la Fondation René Cassin a organisé un séminaire public portant sur les violences sexuelles en période de conflits armés animée par Céline Bardet, juriste, spécialisée dans les questions de crimes de guerre, justice pénale internationale, criminalité transfrontalière et depuis quelques années, particulièrement investie dans les questions de violences sexuelles dans les conflits.

 

 

 

46ème session annuelle d’enseignement « L’Enfant et le Droit International des Droits de l’Homme »

6 – 24 Juillet 2015, Strasbourg

 

La 46ème session annuelle d’enseignement portait sur le thème « L’Enfant et le Droit International des Droits de l’Homme » et s’est déroulée du 6 au 24 juillet à Strasbourg. Cette session traitait de nombreux sujets comme la Convention des Nations Unies relatives aux droits des enfants, la protection des enfants lors des conflits armés, la protection contre l’exploitation sexuelle, la protection des enfants et les nouvelles technologies ou encore la lutte contre le travail forcé des enfants.

 

 

45ème session annuelle d’enseignement « Sport et Droit International des Droits de l’Homme »

7 – 25 Juillet 2014, Strasbourg

 

Le thème de la 45ème session annuelle d’enseignement était « Sport et Droit International des Droits de l’Homme ». Elle s’est déroulé du 7 au 25 juillet 2014 à Strasbourg. Cette session a accueilli des participants venant du monde entier dont certains bénéficiaient d’une bourse d’étude Ibn Khaldun délivrée par le Centre de Genève.

 

 

44ème session annuelle d’enseignement « Religions et Droit International des Droits de l’Homme »

8 – 26 juillet 2013

 

La 44ème session annuelle d’enseignement s’est déroulée à Strasbourg du 8 au 26 juillet 2013 et portait sur le thème « Religions et Droit International des Droits de l’Homme ». Cette session a permis de riches échanges culturels et des débats vivants. Des cours thématiques étaient inclus dans le programme dont celui relatif au genre et à la religion, aux relations inter-religieuses ou encore à la liberté de religion au regard des autres droits protégés. 

 

 

Thèmes des sessions précédentes 1970-2012

 

 

2012 – Le Droit International des Droits de l’Homme et la protection des données personnelles

2011 – L’effectivité de la protection internationale des droits sociaux

2010 – L’interdiction internationale de la discrimination raciale

2009 – Détention et Droit International des Droits de l’Homme

2008 – Éducation et Droit International des Droits de l’Homme

2007 – La migration des populations et les droits de l’homme

2006 – La Protection International des Droits de l’Homme et le droit des victimes

2005 – La Protection Internationale des Droits des Femmes

2004 – Le droit  à l’information en droit international

2003 – Les ONG et le Droit International des Droits de l’Homme

2002 – La Protection Internationale du Droit à la vie

2001 – La Protection Internationale de la Liberté Religieuse 

2000 – Le Commerce Mondial et la Protection des Droits de l’Homme : La remise en question des droits de l’homme par la globalisation des échanges économiques

1999 – Les Acteurs de la Société Civile et le Respect des Droits de l’Homme

1998 – La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 50 ans plus tard : réalisations et perspectives pour le 21ème siècle

1997 – La Prévention comme moyen d’assurer le respect des droits de l’homme

1996 – Droits Sociaux : part intégrale des droits de l’homme

1995 – Le rôle du droit face aux violations des droits de l’homme

1994 – Le future des droits de l’homme : risques et opportunités

1993 – L’Universalité des droits de l’homme : les défis contemporains

1992 – Démocratie et Droits de l’Homme – La Migration des populations

1991 – Droits de l’Homme et Famille – Elaboration et Application des Normes Internationales

1990 – Les Réactions aux violations des droits de l’homme – Droits de l’Homme et Droit Pénal

1989 – Droits de l’Homme, Démocratie et Constitutions

1988 – Droits de l’Homme et Santé – La Mise en Œuvre des Droits de l’Homme à travers les procédures internationales

1987 – Les Droits de l’Homme dans un monde multiculturel

1986 – La Responsabilité des Etats et des individus et le respect des droits de l’homme

1985 – La protection international des droits de l’homme et l’application des droits de l’homme – la lutte contre la torture – la Dignité humaine dans sa diversité.

 

Conférence publique +

 

Conférence publique de Raphaël PITTI - 10 juillet 2017

La 48ème session annuelle d'enseignement a été complétée d'une conférence publique animée par Raphaël PITTI.

 

Le Docteur Raphaël Pitti est un médecin spécialiste des urgences et des catastrophes naturelles qui débuté sa carrière au sein de l’armée française puis comme chef de l’Unité d’Urgence au sein de plusieurs hôpitaux publics français, tout en enseignant. Son travail l’a conduit à travailler dans différents pays sur de nombreux continents, du Moyen-Orient à l’Afrique, au Maghreb, au Brésil ou encore en Ex-Yougoslavie.

Son expérience l’a conduit à devenir conseiller officiel pour plusieurs institutions nationales et internationales comme le Baghdad Relief Center Restoration programme, le Groupe de Travail de l’OTAN sur la Médecine d’Urgence ou l’Organisation Internationale de Protection Civile à Genève.

La plupart de son expérience de ces 10 dernières années s’est concentrée sur des actions humanitaires à travers le monde, à la fois sur le terrain et lors de missions d’enseignement mais également, parmi d’autres missions, à Lampedusa (Italie) où il a pris part au suivi médical des migrants pendant trois ans. Sa mission et son engagement principal a été, depuis 2012, la mise en place de programmes d’enseignement en médecine d’urgence pour les docteurs, étudiants en médecine, infirmiers et sages-femmes en Syrie qui a réuni plus de 1.500 personnes. Cette mission a nécessité 14 déplacements en Syrie pour créer de nombreux centres d’enseignements et pour former les futurs formateurs malgré les bombardements incessants et les destructions d’hôpitaux. La prochaine étape sera la mise en place d’un nouveau centre de formation en Jordanie. Il est également membre du Conseil Municipal de sa ville, en charge des problématiques d’urgence sociale et sanitaire et a reçu de nombreux prix prestigieux, dont la Légion d’Honneur

Conférence publique sur les violences sexuelles en période de conflits armés - 13 juillet 2016

 

 

En marge de la 47ème session annuelle d'enseignement portant sur le thème "Conflits Armés et Droit International des Droits de l'Homme", la Fondation René Cassin a organisé au Pavillon Joséphine de Strasbourg, une conférence publique ouverte aux participants et non participants de cette session annuelle. Le sujet abordé portait sur les violences sexuelles en période de conflits armés et était animé par Céline Bardet, Juriste Internationale, Consultante et Auteur et modéré par Jean-Paul Costa, Président de la Fondation et Sébastien Touzé, Directeur de la Fondation. Cette conférence était suivie d'un débat avec le public et d'un cocktail.

 

 

 

 

Voir les autres actus

 

 

 

 

ÉVÉNEMENTS

49ème Session d'été

La 49ème session d'été de la Fondation René Cassin se tiendra du 2 au 20 juillet 2018 à Strasbourg sur le thème
Voir les autres événements

 

Suivez-nous !

 

IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Facebook IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Twitter IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Google+

Newsletter

 

Abonnez-vous à notre newsletter

 

Paiement en ligne

 

S'inscrire / Mon compte