photo groupe

Disparition de Luzius Wildhaber

 

La Fondation René Cassin-IIDH a appris avec une profonde tristesse le décès à 83 ans de Luzius Wildhaber.

Eminent Professeur de droit international, ancien Recteur de l’Université de Bâle, ancien Président de la Société suisse de droit international, Luzius Wildhaber fit une longue et brillante carrière à la Cour européenne des droits de l’homme. Il y fut élu en 1991 juge au titre de la Suisse, succédant à Denise Binschedler-Robert, qui présida l’IIDH pendant six ans. En 1998 il devint le premier Président de la Cour devenue permanente en vertu du Protocole n° 11 à la Convention. Deux fois réélu par ses pairs, il quitta la Cour au début de 2007, en raison de la limite d’âge ; il fut  remplacé à la présidence jusqu’à la fin de 2011 par Jean-Paul Costa, cosignataire de ces lignes et qui avait de forts liens d’amitié avec le disparu.

Notre Fondation salue la mémoire de ce grand juriste et de ce grand gardien des droits de l’homme, et s’associe avec respect au deuil de la famille de Luzius Wildhaber.

 

Jean-Paul COSTA, Président de la Fondation René Cassin-IIDH, Ancien Président de la CEDH, Conseiller d’Etat (h.)

Sébastien TOUZÉ, Directeur de la Fondation René Cassin-IIDH, Professeur à l’Université Panthéon Assas, Paris II, Membre du Comité contre la Torture des Nations Unies

Valérie BAUD-CANDAU, Directrice-adjointe de la Fondation René Cassin-IIDH, Docteur en Droit