photo groupe

Malika AYAD, Enseignante à l'Université Alger 3

 

Je suis madame AYAD MALIKA, enseignante à l’université Alger 3, faculté des sciences politiques. En consultant un jour le site de l’institut international des droits de l’homme de Strasbourg (IIDH), qui est une référence mondiale dans le domaine de la formation en droits de l’homme, j’ai vue que l’institut organise pour la première fois dans le monde arabe, une session de formation sur les droits de l’homme qui se déroulera  à Beyrouth.  Et c’est le choix  de l’institut de s’ouvrir sur cette partie du monde qui a connu beaucoup d’événement ses dernières années qui m’a poussé à déposer ma candidature surtout que je fais partie de cette région. Tout au long des 4 jours qu’a duré la formation, j’ai pu apprendre beaucoup comme j’ai pu aborder une nouvelle méthodologie d’enseignement des droits de l’homme qui pourra m’aider dans mon travail, surtout que la formation été assuré par les experts de l’IIDH et des professionnels qui travaillent sur le terrain. En plus de ça, cette formation été l’occasion pour moi de rencontrer des académiciens de l’université Jinnan du Liban,  partenaire de l’IIDH, et de professionnels issue de la société civile du monde arabe, cela nous a permis d’échanger nos expériences.