photo groupe
Session 2019

Marie Hélène NDIAYE, Cheffe du Département Planification, Suivi-Évaluation de l’Office National des Pupilles de la Nation, Sénégal

 

Je suis Marie Hélène A. D. NDIAYE, Cheffe du Département Planification, Suivi-Évaluation de l’Office national des Pupilles de la Nation, République du Sénégal.

Dans le cadre de mon travail, je suis appelée à prendre en charge des enfants en situation de vulnérabilité, et à contribuer à la jouissance effective de leurs droits fondamentaux.

Juriste de formation, mes domaines de recherches avaient essentiellement trait au droit international humanitaire et au droit psychiatrique. Des terrains quelque peu éloignés, que j’ai cependant eu la chance d’explorer grâce à deux mémoires de Master 2.

Très vite, les droits de l’homme se sont révélés être une thématique incontournable. C’est ce qui a motivé ma participation aux sessions délocalisées de la Fondation René CASSIN. Il s’agit de sessions intensives dont le contenu et le format permettent, d’une part, d’avoir une maîtrise globale des systèmes universels et régionaux de protection des droits de l’homme et d’autre part, de renforcer ses connaissances dans les différents thèmes choisis chaque année.

C’est ainsi que la 10ème session de Dakar sur le thème « Droits de l’enfant et droit international des droits de l’Homme » a été une réelle opportunité d’échanger avec des professionnels du secteur. Elle fut un cadre propice au débat ainsi qu’au partage d’expériences, de bonnes pratiques entre autres.

Je félicite la Fondation René CASSIN pour la qualité de ce programme, notamment le choix des intervenants et les séminaires-cas pratiques que j’ai beaucoup appréciés.