photo groupe

Damian GONZALEZ-SALZBERG, Avocat

 

Je m’appelle Damian Gonzalez-Salzberg. J’exerce la profession d’avocat en Argentine. Détenteur de deux diplômes de Master, l’un obtenu au Royaume-Uni et l’autre en Espagne, je suis également chercheur à l’Université de Reading où je travaille sur un projet intitulé « La théorique critique et les droits de l’homme ». L’IIDH jouissant d’une réputation mondiale en termes d’enseignement et de recherche en droits de l’homme, j’ai décidé de m’inscrire à sa session annuelle d’enseignement. La session a été très enrichissante et m’a donné l’occasion d’interagir avec des professeurs très prestigieux. Les cours traitaient de la protection internationale et régionale des droits de l’homme, ainsi que du sujet choisi pour cette année, les interactions entre les religions et les droits de l’homme. D’une part, les cours étaient très intéressants et ont donné lieu à des débats académiques de haut niveau. D’autre part, la session m’a permis de rencontrer des personnes venues du monde entier et de partager ensemble notre passion commune pour les droits de l’homme. Grâce aux amitiés tissées, nous avons tous eu la sensation de faire partie d’une même et grande communauté. De plus, j’ai décidé de m’inscrire pour le diplôme de l’IIDH, ce qui m’a amené à passer différents examens dirigés par des universitaires reconnus et qui se sont déroulés sur presque une semaine. Le dernier examen a eu lieu le jour de la cérémonie de clôture, lors de laquelle le Président de l’IIDH, M. Jean-Paul Costa, m’a remis le Diplôme en main propre. A mes yeux, cela est la plus haute distinction académique qui existe. En conclusion, la session a été une expérience inoubliable et ce d’un point de vue aussi bien académique que personnel. Au vu des amitiés que je me suis forgées et du diplôme que j’ai obtenu à l’occasion de la session, cela ne fait aucun doute que je resterai lié à l’IIDH pour la vie.